• Imprimer
  • Favoris

YÉMEN

Du “bunn” au “qishr”: les origines yéménites du café

YEMEN - From bunn to qishr: the Yemenite origins of coffee YEMEN
Les grains d'arabica du Yémen sont parmi les meilleurs du monde. Mais les Yéménites, qui ont découvert le café en 1500, l'apprécient plus pour ses effets que pour sa qualité. La popularité du qishr, une infusion des coques de café, en est une preuve : on la boit tout en mâchant les feuilles de Quat, un stimulant naturel, afin d'en augmenter l'effet. Le Qishr est la manière la plus commune de préparer le café au Yémen bien que la population bédouine du désert préfère consommer le café en grain, souvent non torréfié (qahwa arbi). Le café est arrivé au Yémen depuis l'Éthiopie, il y a environ 500 ans. Même à cette période, il était déjà la boisson « officielle » du monde islamique et était connue sous le nom de qahwa, le « vin du prophète ». Son grand succès a conduit les Yéménites à commencer à le cultiver eux-mêmes. Grâce à la position stratégique du Yémen qui est un carrefour pour les routes de caravane et possède un port bien placé, une industrie exportatrice florissante a vu le jour. Encore aujourd'hui, la production de café de la quasi-totalité du pays est destinée à l'export.  
YEMEN - The recipes RECETTES
Qahwa Sana’a ni - Café de style Sana’a Ingrédients : 1 kg de café arabe 150 g de gingembre séché 100 g de bâtons de cannelle Préparation Dans un plat large, faites dorer légèrement les grains de café arabica (semi-grillés). Mettez-les de côté pour qu'ils refroidissent légèrement puis broyez-les dans un mortier avec les épices. Faites bouillir 4 verres d'eau dans la cafetière classique Yemenite (jamana), et ajoutez 4 grosses cuillères à café du mélange. Mélangez bien et continuez à chauffer. Laissez le mélange bouillir pendant environ 15 minutes. Servez dans des verres. Variations Version turque (qahwa turky) : une torréfaction des grains de café plus longue,une utilisation de cardamome en plus d'autres épices et préparation dans la cafetière turque traditionnelle. Version bédouine (qahwa arbi) : cardamome verte et Arabica très légèrement torréfiés, mélangés dans une proportion de deux pour un. Au vu de sa forme nette, la cafetière en métal utilisée au Yémen (jamana) pourrait être une évolution de la cafetière éthiopienne traditionnelle (jebena). Qishr - Coques de café marinés Ingrédients pour le mélange : 1 kg de coques de café sèches 100 g de cannelle 100 g de gingembre Préparation Faites bouillir 4 verres d'eau dans une cafetière en métal. Ajoutez 4 grosses cuillères à café du mélange préparé avec les coques de café sèches (qishr) et les épices grossièrement moulues. Mélangez bien et continuez à chauffer. Laissez le mélange mijoter pendant environ 15 minutes. Servez dans des verres. Le Qishr est généralement servi après les repas pour ses propriétés digestives, stimulantes et astringentes. Il est également servi l'après-midi pendant la mâche habituelle de feuilles de Quat. Il existe une version spéciale de cette recette préparée avec des coques de café sèches, du gingembre, des feuilles de Quat et des dattes rouges. En raison de ses propriétés toniques et stimulantes, il est offert aux femmes qui viennent d'accoucher.