• Imprimer
  • Favoris

Plus d'info

 

Participer à 1/365 sur le site officiel calendar2013.lavazza.com.

Un tournant pour le calendrier Lavazza, qui poursuit sur le sentier des grands auteurs contemporains en prenant une orientation artistique insolite avec un projet novateur et social qui gomme les distances et brouille les rôles entre l’artiste et les spectateurs. Un montage vidéo de deux minutes qui décrit à travers 12 thèmes une année condensée en une journée.
À l’occasion de l’inauguration de la Turin Social Media Week, Lavazza a présenté son projet 1/365, le calendrier social 2013. Le projet, sous la direction artistique de Michele Mariani et Marco Faccio, est signé par l’agence Armando Testa qui a toujours accompagné Lavazza dans la préparation et réalisation de ses calendriers.
La nouvelle édition, révélée le 1er janvier 2013, a surpris, dès sa genèse, bien des fans du calendrier Lavazza. Un projet original dans sa redéfinition et délimitation du temps – très novateur, à commencer par le choix de Marco Brambilla, artiste numérique italo-canadien internationalement connu (dont les ses vidéos ont été sélectionnées pour l’édition 2011 du festival du Film de Venise et l’édition 2012 du Sundance Film Festival), et social dans la mesure où, pour la première fois, le web aura la chance de devenir son protagoniste.
Tout en poursuivant sur la voie tracée par les précédents calendriers signés de grands noms de la photographie tels que Newton, Leibowitz, LaChapelle et de nombreux autres, Lavazza a inauguré en matière d’art et de créativité numérique, en proposant 1/365, le calendrier social 2013. Cette édition marque un tournant dans les calendriers de l’agence de Turin, une autre évolution de l’almanach qui gomme les distances et brouille les rôles entre l’artiste et le spectateur et poursuit sur la voie de l’expérimentation en termes d’arts nouveaux, passion et philosophie.
Plus question de papier donc mais de collage vidéo et – pour la première fois – une œuvre chorale de grande ampleur, grâce aux images et vidéos postées sur le web par des centaines d’amateurs de photographie et d’arts numériques dont l’artiste – et, en l’occurrence, directeur artistique – s’est servi pour créer l’œuvre finale, intégrant les œuvres choisies dans la vidéo. 1/365 est en ligne depuis janvier 2013 sur le site calendar2013.lavazza.com

 

La manière d’apprécier 1/365 est également une nouveauté : depuis janvier, il est possible de télécharger l’œuvre définitive pour la personnaliser avec son propre contenu multimédia et créer une version unique et exclusive du calendrier. Mais comment est-il possible de raconter 365 jours en une journée ? Et d’articuler les saisons en heures, puis de tout condenser en quelques minutes seulement ? Marco Brambilla y a vu un défi passionnant. L’artiste, auteur de vidéos qui racontent, entre autres, l’histoire de l’humanité en quelques minutes, a divisé une journée en 12 parties, chaque section correspondant à un mois de l’année et, idéalement, chaque mois correspondant à 2 heures de la journée. Il en résulte un montage vidéo de près de deux minutes qui raconte une année ramenée à une journée et qui, par le rythme des images fortes, des couleurs utilisées, des sons ou des silences, emporte le spectateur dans l’espace mental généralement associé à l’heure correspondante de la journée. Comme toujours, le centre émotionnel de la journée idéale est le café : compagnon de nos expériences quotidiennes, il marque le temps par des rituels sociaux ou privés précis.
« L’art numérique - déclare Francesca Lavazza (Directrice Image du Groupe) – est aujourd’hui une forme de langage concret et possède des caractéristiques spéciales qui le rendent toujours différent et lui permettent de se transformer en une pluralité de différents langages et de s’y adapter ».« Alors que - poursuite-elle - notre calendrier célèbre son vingtième anniversaire, nous avons voulu explorer des solutions artistiques ouvrant l’horizon sur divers scénarios artistiques originaux à même de susciter de nouvelles émotions et de créer d’autres ‘univers’. Notre groupe – conclut-elle – a toujours été à l’avant-garde, en parfaite harmonie avec son temps et précurseur de nouvelles propositions artistiques. Aujourd’hui, nous sommes les témoins d’un nouvel accomplissement de l’art à travers des réseaux de plus en plus sociaux. Comme à l’accoutumée, Lavazza est l’interprète de son temps. »

Après 20 années de photographie d’art, ayant atteint leur apogée l’an passé avec The Lavazzers Calendar, Lavazza souhaite ouvrir son approche de la photographie à de nouvelles expérimentations : un projet unique et novateur directement visible sur le web depuis le 1er janvier 2013.