• Imprimer
  • Favoris

LE FUTURISME ITALIEN

Depuis 1895, Lavazza est synonyme de café, mais aussi de famille, d'Italie, et d'art.

Ce n'est peut-être pas une coïncidence si 14 ans seulement après la naissance de Lavazza, le fondateur du mouvement futuriste, Filippo Tommaso Marinetti, originaire de la patrie de l'expresso, fut surnommé la « caféine de l'Europe ».

Lavazza est heureuse d'annoncer le parrainage de l'importante exposition du Solomon R. Guggenheim Museum de New York « Italian Futurism, 1909-1944 : Reconstructing the Universe », premier panoramique complet de l'un des plus importants mouvements d'avant-garde du vingtième siècle en Europe.

Entretenant une relation de longue date avec l'art, de l'art Renaissance à la photographie, du design à la musique, Lavazza s'allie à l'engagement du Guggenheim Museum pour la promotion auprès du public américain et international du Futurisme, l'un des plus importants mouvements de l'Italie moderne avant la Seconde Guerre mondiale.

À cette occasion, le musée exposera en effet une importante collection d'œuvres futuristes, et expliquera le fort impact que ce mouvement a eu sur l'art et sur la culture du vingtième siècle.

« Lavazza cherche sa seconde patrie aux États-Unis, une aspiration symbolisée par la décision de soutenir cette exposition historique, qui présente au public new-yorkais et international du Musée Guggenheim une importante expression du patrimoine italien », a déclaré Antonio Baravalle, Président Directeur Général de Lavazza.

Du 21 février au 1er septembre 2014, le Solomon R. Guggenheim Museum présentera donc la première rétrospective complète du Futurisme italien aux États-Unis.

Avec plus de 360 œuvres de plus de 80 artistes, architectes, designers, photographes et écrivains, cette exposition pluridisciplinaire examine la portée historique mondiale du Futurisme, de ses débuts en 1909 avec la publication du premier Manifeste du Futurisme de Filippo Tommaso Marinetti, à sa conclusion à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

L'exposition comporte de nombreuses œuvres rarement montrées au public, dont certaines n'ont jamais franchi les frontières italiennes. Plus précisément, l'exposition inclut non seulement des peintures et des sculptures, mais également des travaux publicitaires et architecturaux, des céramiques, des œuvres de design, de mode, des films, de la poésie libre, des photographies, des performances, des publications, de la musique et du théâtre, pour ce mouvement dynamique et souvent controversé, défenseur de la modernité et de la rébellion.