Le site archéologique
Pendant les travaux d’excavation du nouveau Centre de Gestion de l’Entreprise de Lavazza, les archéologues ont découvert les vestiges d’une église funéraire à l’angle de Corso Palermo et de la Via Ancona. L’église remonte au début du christianisme et avait été construite à l’origine sur une nécropole qui était autrefois sur le même site.
En collaboration avec Cino Zucchi Architects, le projet Nuvola a été modifié pour protéger cette découverte surprenante et importante. L’église, avec une seule nef mesurant 12,70 mètres sur 20 mètres, est caractérisée par une série de tombes, à l’intérieur et à l’extérieur de son périmètre. Dater le complexe est problématique, mais ses caractéristiques architecturales suggèrent la période entre la seconde moitié du 4e siècle et le 5e siècle après J.-C. L’église aurait pu être celle dédiée à Second d’Asti le martyr, dont les reliques ont été déplacées à l’intérieur des murs de la ville, sous la menace de l’invasion Sarrasine, au début du 10e siècle.
La zone archéologique identifiée est de 1 600 m² de large, dont 400 m² sont situés sous le nouveau Centre de Gestion de l’Entreprise de Lavazza. Une zone vitrée au niveau de la rue et un éclairage scénique permettront aux passants de voir les vestiges de la basilique.
En juillet 2014, Lavazza, la ville de Turin et la Soprintendenza Archeologia del Piemonte ont signé un accord pour développer et améliorer le site archéologique. Pour assurer la préservation efficace de la zone, une couverture métallique avec des panneaux de bois, traités avec un revêtement végétal épais mais léger, a été appliquée pour protéger le site archéologique du soleil et pour faciliter le ruissellement de l’eau de pluie. Un sentier avec des panneaux informatifs permet au public de visiter le site le long de la Via Palermo et au coin de la Via Ancona.