Beyrouth – Liban
Beyrouth : Une ville, un monde de café

À Beyrouth, ville cosmopolite et occidentalisée, le café est servi de toutes les façons possibles : de la décoction arabo-bédouine à l’infusion turque, du café épicé et du café américain à l’espresso et au café blanc (qui ne contient pas de café et est destiné à toute personne intolérante à la caféine). Loin des villes, les traditions des communautés individuelles survivent, comme le café insolite obtenu par la torréfaction des glands ou le maté, une infusion d’Amérique du Sud, importée par les émigrants à leur retour du Brésil. Alors que les cafés historiques n’existent plus à Beyrouth, ville reconstruite plusieurs fois après les conflits (sauf le Gemmayzeh Café, où les artistes, les intellectuels et les anciens joueurs de backgammon se rassemblaient), à Tripoli, quelques exemples de cafés populaires de style ancien survivent encore, où le café turc est bu dans des nuages de fumée de narguilé. Les vendeurs de café de rue offrent aux passants du café turc préparé dans des cuisines portatives colorées, du café occidental extrait des machines à espresso montées sur des tricycles et des chariots ou du café dans la pure tradition arabe, versé à partir de grandes cruches en métal avec chauffages intégrés à leur base.

Les recettes
Café blanc
Café blanc
INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES
4 cuillères à café d’eau naturelle de fleur d’oranger
4 tasses à espresso d’eau de source
sucre ou miel à votre convenance
Préparation

Faites bouillir l’eau dans une cruche, ajoutez le sucre ou le miel pendant que l’eau est chaude et remuez pour le dissoudre. Séparément, versez l’eau de fleur d’oranger dans des tasses à espresso et remplissez-les à ras bord avec l’eau sucrée. Servez la boisson chaude à la fin d’un repas ou avant le coucher pour un effet apaisant.


Mouhallabieh
Flan à l’eau de fleur d’oranger
INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES
1 litre de lait entier
4 cuillères à soupe de farine de riz
150 g de sucre
100 g de pistaches d’Alep, décortiquées et non salées
2 cuillères à soupe d’eau naturelle de fleur d’oranger
Préparation

Chauffez le lait dans un pot. Séparément, dissolvez la farine de riz dans un peu de lait froid, puis versez dans la bouilloire. Fouettez soigneusement et continuez la cuisson jusqu’à ce que le mélange commence à épaissir et à durcir. À ce stade, ajoutez le sucre et remuez bien jusqu’à ce qu’il soit complètement dissous. Lorsque le mélange commence à s’épaissir, ajoutez l’eau de fleur d’oranger et mélangez une dernière fois juste avant de le verser dans les moules à flan. Terminez en saupoudrant de pistaches hachées et servez froid en dessert.