RETOUR
4 minutes
Coffee Sips

Café : c’est fantastique !

Publié le 16 mars 17

Une brève histoire du café en France
« Comment pouvez-vous gouverner un pays qui compte 246 variétés de fromage ? »
Le général de Gaulle a posé des questions restées célèbres sur son pays bien-aimé, la France.

Quoi que vous retiriez de cette citation, une chose est sûre : les Français ont une passion profonde pour leurs traditions culinaires, pour leur nourriture et leur boisson, que ce soit le fromage, le bon vin ou, en effet, le café.

 

Il suffit d’une promenade dans Paris pour comprendre que ses cafés pleins de vie, avec leurs conversations animées et leurs parfums riches, sont au cœur de la vie quotidienne française.

 

Mais cela n’a pas toujours été le cas.

 

Lorsque les premiers grains de café sont apparus en France en 1644, les Français n’ont pas été impressionnés. Leurs palais étaient habitués aux vins et aux piquettes, aux bières, aux cidres et aux tisanes. Des goûts sucrés, salés ou légèrement acides qui n’avaient rien à voir avec cette nouvelle boisson étrangère, amère et sombre. Elle a suscité des critiques, et même des soupçons : les chercheurs ont même voulu faire interdire le café, affirmant qu’il perturbait le système nerveux et (parbleu !) rendait même les hommes stériles.

 

Des décennies plus tard, certains médecins le rejetaient encore, le qualifiant de « poison lent ». Mais les amateurs de café pionniers de la France ne se sont pas laissés décourager. Un certain Monsieur Fontenelle, par exemple, dit à son médecin, qui partageait justement ces points de vue, « Docteur, je suis d’accord avec vous. Je bois du café depuis 80 ans, il doit effectivement être lent s’il ne m’a pas encore tué. »

 

lavazza-magazine-coffee-culture-medium-01
lavazza-magazine-coffee-culture-medium-02

Fontenelle et ses collègues « consommateurs précoces » avaient déjà découvert ce qui allait bientôt devenir une connaissance commune. Le café offrait d’innombrables avantages : aide à la digestion, guérison des maux de tête, amélioration de la concentration et accélération de l’élocution.

 

La première réaction française au café a peut-être été peu enthousiaste, mais les choses allaient changer.

 

Un jour, à la fin du 17e siècle, Mutaferrika Suleiman Aga, ambassadeur de l’Empire ottoman en France, se rendit en visite à la cour de Louis XIV. Et, à cette occasion, il présenta une variation mineure de la façon dont le café était servi : une modification subtile qui allait se propager à travers la cour et le pays.

 

Il a ajouté du sucre.

 

Ce petit changement, visant à réduire l’amertume de la boisson, a remporté l’approbation des dames de la cour. Et, surtout, de Son Altesse, Louis, qui a clamé haut et fort son nouvel amour pour le café.

En un rien de temps, une véritable frénésie de café s’est propagée à travers la noblesse, jusqu’à atteindre toutes les classes sociales et tous les lieux, des salons intellectuels, au luxueux Café Procope dans la rue des Fossés-Saint-Germain, jusqu’aux modestes vendeurs de rues.

 

Un siècle plus tard, Paris comptait à elle seule 700 cafés. La passion française pour le café ne connaissait pas de limites, sa popularité ne cessait de croître au cours des 19e et 20e siècles. Il faisait maintenant partie des provisions des soldats français, et était même utilisé comme substance dopante dans les premières courses cyclistes.

 

Le café avait coulé à travers les lèvres des Français et trouvé leur cœur.

 

Il a créé de nouveaux modes d’interaction, nourrissant les débats et la créativité, pour finalement devenir la boisson indispensable qu’il représente aujourd’hui. Dégusté avec un croissant le matin, siroté pendant une pause au travail, ou comme la merveilleuse conclusion d’un délicieux repas français.

 

Café et France : une histoire d’amour qui dure depuis 400 ans.

 

Cet article se base sur du contenu de « L’observatoire des saveurs ».

Qualche suggerimento per la cena di stasera: lasciati ispirare da queste ricette!

MAGAZINE 2H
Coni di cioccolato al caffè

DIFFICULTÉ
PRÉPAREZ-LE MAINTENANT
MAGAZINE 20m
Filetto di manzo aromatizzato al caffè

DIFFICULTÉ
PRÉPAREZ-LE MAINTENANT
MAGAZINE 1H
Insalata di mare su crema di mozzarella di bufala

DIFFICULTÉ
PRÉPAREZ-LE MAINTENANT
MAGAZINE 10H
Insalata di tonno

DIFFICULTÉ
PRÉPAREZ-LE MAINTENANT
MAGAZINE 15m
Risotto alla zucca e robiola con caffè e spiedino di salsiccia

DIFFICULTÉ
PRÉPAREZ-LE MAINTENANT
MAGAZINE
Cook It right

Cook it right

EN SAVOIR PLUS
MAGAZINE 4H 20m
Mousse cioccolato bianco

DIFFICULTÉ
PRÉPAREZ-LE MAINTENANT
MAGAZINE 1H 50m
Torta limone e caffè

DIFFICULTÉ
PRÉPAREZ-LE MAINTENANT
MAGAZINE 1H 1m
Ciambellone

DIFFICULTÉ
PRÉPAREZ-LE MAINTENANT
MAGAZINE 10j
Liquore al caffè

DIFFICULTÉ
PRÉPAREZ-LE MAINTENANT