L’Allemagne se vante de la richesse de ses propres traditions entourant le rituel du café, servi et préparé de différentes manières et avec différents noms et ingrédients. 

 

Le Pharisäer Kaffee est à mi-chemin entre un café brésilien et un Irish coffee. Il s’agit tout simplement d’un caffè lungo avec une pointe de rhum, sucré avec de la crème fouettée et rehaussé d’une pointe de cacao.

 

Le Pharisäer Kaffee : histoire et tradition

 

Traditionnellement, il existe deux différentes manières de servir le Pharisäer Kaffee : avec le rhum déjà mélangé au café ou bien servi à part. Le nom « Pharisäer » semble avoir ses racines dans un curieux conte de Frise du Nord, où il est toujours la boisson la plus populaire. 

 

Selon la légende, l’essor de cette boisson à base de café peut être attribué à un prédicateur protestant : Gustav Beyer. Le pasteur était si strict dans l’observation de la doctrine chrétienne qu’il réprimandait souvent ses ouailles pour sa tendance à s’adonner aux boissons alcoolisées. À tel point que les habitants qui assistaient à une fête de village cherchaient à éviter la colère de leur pasteur en servant une boisson alcoolisée dans laquelle une petite quantité de rhum était déguisée en café et en crème fouettée. 

 

De toute évidence, la ruse n’était pas très convaincante : l’arôme du rhum s’est rapidement répandu dans l’air et tout a été révélé. Le pasteur Beyer, qui était le seul à être servi avec du café et de la crème fouettée, s’est mis en colère, tandis que les habitants les plus rusés se sont joints à lui en criant « Ihr Pharisäer » ! (« Vous, les Pharisés ! »).

La stratégie s’est donc révélée être un flop de proportions bibliques.

Le Pharisäer Kaffee : la recette originale

 

Nul besoin d’être un barista expérimenté pour apprécier un Pharisäer Kaffee complet avec des éclats de chocolat : vous pouvez en faire un à la maison, en suivant cette recette simple.

 

Préparez le café et versez-le dans une grande tasse, en ajoutant du café à votre goût. Ensuite, ajoutez un peu de rhum (vous pouvez aussi le servir à part, comme c’est la tradition). La touche finale : de la crème fouettée et un saupoudrage de cacao. 

 

Pharisäer Kaffee : ingrédients

 

80 ml de café Lavazza

2 cuillères à café de sucre

40 ml de rhum

2 cuillères à soupe de crème fouettée

½ cuillère à café de poudre de cacao noir