RETOUR
A cup with

Mathilde Chatellard

Juge de Ligne

Dès qu’il est l’heure de la pause, Mathilde Chatellard déguste un latte glacé Lavazza. Après des heures au soleil, au premier rang de Roland-Garros, une boisson glacée est vraiment nécessaire.

Mathilde passe de nombreuses heures au soleil, à quelques mètres des joueurs de tennis les plus célèbres du monde. Pas en tant que membre du public, mais en tant que juge de ligne.

C’est un travail difficile, qui exige une concentration absolue. En tant que véritable professionnelle, Mathilde ne se laisse pas distraire. Cependant, c’est parfois difficile, surtout lorsque vous jouez dans le très réputé court central, le court Philippe-Chatrier. Là-bas, il est difficile d’oublier que vous êtes sous les yeux de millions de fans à travers le monde.

03-Lavazza-magazine-tennis-acupwith-articolo-MathildeChatellard-img-1-sx
04-Lavazza-magazine-tennis-acupwith-articolo-MathildeChatellard-img-2-dx

« Il y a plus de gens qui vous regardent », dit Mathilde, en sirotant son latte glacé. « Vous savez que ces matchs sont diffusés à la télévision. Vous devez être beaucoup plus strict avec vous-même. »

Et tout près de la terre battue de Philippe-Chatrier, Mathilde n’oubliera jamais une anecdote. « L’année dernière, raconte-t-elle en riant, un joueur a failli jeter sa raquette sur ma tête. Lors d’un retour de service, la raquette a glissé de ses mains et je l’ai esquivée de peu ! »

Mathilde nous rassure en disant : « Ensuite, évidemment, il s’est excusé. Mais ce n’était pas sa faute, il ne l’a pas fait exprès. »