Juan Amador

Juan de la Cruz Amador Perez, de son nom complet, est un grand restaurateur allemand ; il est né en 1968 dans le quartier souabe de Strümpfelbach, près de Stuttgart.

 

De 1985 à 1988, le fils de parents catalan et andalou a effectué un apprentissage de cuisinier au Gasthof Lamm de Weinstadt, suivi de périodes passées à l’Alter Wirt de Munich-Grünwald et au Schlosshotel Bühlerhöhe en Forêt-Noire. Juan Amador a obtenu sa première étoile Michelin en tant que chef de cuisine au restaurant PETERSILIE à Lüdenscheid en 1993, alors qu’il n’avait que 25 ans, et figure depuis lors sans interruption dans le Guide Michelin. En 2004, le grand restaurateur a ouvert son premier restaurant à l’âge de 35 ans, l’AMADOR à Langen près de Francfort, qui a reçu 3 étoiles pour la première fois en 2007.  

En 2015, le célèbre chef s’est installé à Singapour, où il a ouvert la même année le restaurant ALMA de Juan Amador à l’hôtel Goodwood Park. C’est l’amour qui l’a ramené en Europe, plus précisément à Vienne. Peu après, le succès professionnel a suivi le bonheur dans sa vie privée. Dans une cave voûtée historique de Grinzing, dans le 19e arrondissement, Amador a créé un véritable joyau de la scène gastronomique : le restaurant, initialement ouvert sous le nom d’Amador’s Wirtshaus & Greißlerei, est devenu quelques mois plus tard le restaurant AMADOR, qui est maintenant connu bien au-delà des frontières de l’Autriche, et a reçu 3 toques et 2 étoiles dès sa première année.

 

En 2019, Juan Amador est devenu le premier restaurateur en Autriche à recevoir une troisième étoile Michelin. L’AMADOR est, selon la définition de trois étoiles du Michelin, digne d’une visite pour sa cuisine unique. Des clients du monde entier répondent maintenant à cet appel.  

Le fait que Juan Amador soit aujourd’hui l’une des étoiles de référence de la gastronomie haut de gamme est sans doute dû à son ambition et à sa grande discipline. Sa créativité distinctive et à sa richesse d’expérience lui donnent son style unique.

 

Avec son envie incessante de s’améliorer, le chef de pure souche continue de surprendre grâce à de nouvelles créations aux côtés de ses plats classiques. Des influences du monde entier combinées à des ingrédients de sa région font de son travail culinaire un art.

 

Juan Amador prend son inspiration non seulement au cours de ses nombreux voyages, mais aussi à travers la musique. Son célèbre dessert « Brick in the Wall », par exemple, a été inspiré par la chanson du même nom de Pink Floyd. 

 

Cependant, la variété n’est pas seulement importante pour Amador dans les plats, mais aussi dans chaque verre : la cave à vin du restaurant AMADOR contient environ 1 200 bouteilles des meilleurs vins du monde entier ainsi qu’une collection complète et prestigieuse de champagne. 

 

Juan Amador est l’ambassadeur de la marque Lavazza depuis 2020. 

Restaurant AMADOR (Vienne) 

La grande cuisine internationale sans compromis est célébrée dans la voûte historique d’une cave à vin, avec des citations régionales parfois entrecoupées des trésors culinaires de l’Autriche. « Dans ma cuisine, je ne suis aucune mode, aucune tendance. Ma cuisine est comme la petite robe noire : il n’y a rien à cacher. » Juan Amador.  

Les autres chefs

Loretta Fanella
VOIR LA BIOGRAPHIE

Pietro Leemann
VOIR LA BIOGRAPHIE

Massimo Bottura
VOIR LA BIOGRAPHIE

Maurilio Garola
VOIR LA BIOGRAPHIE

Les frères Cerea
VOIR LA BIOGRAPHIE

Carlo Cracco
VOIR LA BIOGRAPHIE

Ferran Adrià
VOIR LA BIOGRAPHIE