RETOUR
TheCoffeeBook

T comme Torréfaction

Publié le 03 juillet 17

C’est le processus par lequel le café vert est soumis à des températures élevées, grâce auquel les grains prennent leur couleur brune distinctive.

 

Pendant cette phase, les grains se métamorphosent : ils changent de couleur, diminuent en poids, augmentent en volume, perdent leur humidité et, surtout, acquièrent leur arôme.

– À 100 °C, ils prennent une couleur dorée et le parfum de torréfaction commence à être libéré

– À plus de 150-180 °C ils deviennent plus grands, brillants et bruns

– À 200-230 °C, la torréfaction atteint son niveau optimal et le café gagne son parfum distinctif.

 

Une fois qu’il a été extrait du torréfacteur, le café est rapidement amené à température ambiante en utilisant des flux d’air et de la vapeur d’eau froide.

Les durées varient, en fonction des types de café traités et de leur utilisation finale :

  • – cycles courts pour le Robusta, pour souligner son corps et pour adoucir ses notes plus boisées
  • – cycles moyens pour l’Arabica, pour accentuer le parfum et la douceur des assemblages
  • – les assemblages espresso requièrent de longs cycles de torréfaction, qui aident à optimiser les performances des machines et à donner un espresso crémeux et bien fusionné.

 

T come Torrefazione
T come Torrefazione

Nous avons trouvé d’autres articles susceptibles de vous intéresser...

MAGAZINE
T comme Traitement

TheCoffeeBook

EN SAVOIR PLUS
MAGAZINE
C comme Crème

EN SAVOIR PLUS
MAGAZINE
A comme Assemblage

TheCoffeeBook

EN SAVOIR PLUS
MAGAZINE
C comme café

TheCoffeeBook

EN SAVOIR PLUS
MAGAZINE
E comme Espresso

TheCoffeeBook

EN SAVOIR PLUS
MAGAZINE
T comme Torréfaction

TheCoffeeBook

EN SAVOIR PLUS
MAGAZINE
R comme Robusta

TheCoffeeBook

EN SAVOIR PLUS
MAGAZINE
M comme Mouture

TheCoffeeBook

EN SAVOIR PLUS
MAGAZINE
I comme intensité

TheCoffeeBook

EN SAVOIR PLUS
MAGAZINE
S comme Saveur

TheCoffeeBook

EN SAVOIR PLUS